L’alcool est l’une des principales causes de mortalité sur les routes. Effectivement, en France, chaque année depuis 2006, près de 30% des accidents mortels sont liés à la consommation d’alcool.

Pour comprendre les effets néfastes de l’alcool sur le comportement d’un usager de la route, il convient tout d’abord d’en comprendre la cinétique dans le corps humain. Nous avons réalisé un article à ce sujet.

Quels sont les effets de l’alcool sur la conduite d’un véhicule

Les effets de l’alcool dépendent principalement de la quantité ingérée, de la rapidité d’ingestion et du profil de la personne (taille, poids, etc.). Les effets apparaissent progressivement en fonction de l’alcoolémie :

  • 0,2 à 0,3g/L : Euphorie légère, baisse de l’attention et de la vigilance, mauvaise estimation de la vitesse et de la distance.
  • 0,4 à 0,6g/L : Intoxication légère, vue et réflexes altérés, temps de réaction allongé, euphorie.
  • 0,7 à 1g/L : Intoxication modérée, agitation accrue, surestimation des capacités, vision et audition légèrement troublées, temps de réaction lent, facultés de prudence, de raisonnement, d’équilibre et de mouvement très réduites.
  • 1 à 1,5g/L : Intoxication importante, perte significative de la coordination motrice, trouble de l’élocution, champs de vision trouble et encore plus rétréci, apparition du sentiment d’anxiété (dysphorie).
  • 1,5 à 2,5g/L : intoxication sévère, sentiments dysphoriques accrus, nausées, besoin d’assistance pour marcher, confusion mentale totale.
  • 3g/L : Intoxication très grave, incapacité d’action et de pensée, perte de connaissance (coma éthylique), respiration difficile.
  • 4g/L : Inconscience profonde, absence de réflexes, la respiration peut être paralysée, peut aller jusqu’à la mort.

Source : iStock

Connaître son alcoolémie avec OCIGO : l’éthylotest électronique et connecté nouvelle génération

Notre éthylotest OCIGO est doté de la même technologie que les éthylomètres des Forces de l’Ordre et vous garantit fiabilité et précision. Avec la possibilité de le connecter à votre smartphone, vous pouvez savoir quand votre taux redescendra en dessous du taux légal et au taux zéro. OCIGO est l’outil qui vous accompagne à chaque sortie et qui vous aide à prendre les bonnes décisions.

Quelles sont les sanctions liées à l’alcool au volant ?

Selon votre taux d’alcool et votre profil de conducteur, l’infraction est différente et les sanctions varient :

Permis probatoire avec un taux égal ou en dessus de 0,2 g/L de sang (équivaut à 0,10 mg/L d’air expiré)

  • Retrait de 6 points sur le permis (si le conducteur commet cette infraction lors de sa première année d’obtention du permis, il n’aura plus de point et devra repasser l’examen du code de la route et du permis de conduire)
  • Amende forfaitaire de 135€
  • Immobilisation du véhicule

Conducteur confirmé avec un taux aux compris entre 0,5g/L et 0,8g/L de sang (équivaut à 0,25 mg/L et 0,4 mg/L d’air expiré)

  • Contravention de 4ème classe
  • Retrait de 6 points sur le permis
  • Amende forfaitaire de 135€
  • Immobilisation du véhicule
  • Suspension du permis (jusqu’à 3 ans)

Tous conducteurs avec un taux égal ou supérieur à 0,8 g/L (équivaut à 0,4 mg/L d’air expiré)

  • C’est un délit
  • Retrait de 6 points sur le permis
  • Amende qui peut s’élever jusqu’à 4500€
  • Immobilisation du véhicule sauf si un des passagers peut conduire
  • Annulation du permis jusqu’à 3 ans
  • Obligation de faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière aux frais du contrevenant
  • Possibilité d’emprisonnement
  • Jusqu’à 2 ans d’emprisonnement selon décision du Tribunal correctionnel

En cas de refus de vérification de la part du conducteur, celui-ci encourt les mêmes sanctions qu’indiqué pour les personnes ayant une alcoolémie égale ou supérieure à 0,8 g/L.

Sources : securite-routiere.gouv.fr, service-public.fr, legipermis.com, demarches.interieur.gouv.fr, https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01225709/file/TH2015DiakiteAissata.pdf, https://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/alcool-evolution-des-accidents-mortels-de-la-route/