fbpx

L’éthylotest OCIGO peut s’utiliser de façon autonome, en indiquant le taux d’alcool de l’utilisateur sur son écran OLED intégré, ou de façon connectée avec une application qui fournit un historique de consommation d’alcool et conseille l’utilisateur si son taux dépasse la limite légale. La fonctionnalité la plus intéressante de l’application est celle qui prédit le retour du taux en dessous du taux légal et le retour à zéro. Sur quels principes l’application se base-t-elle pour fournir de telles informations ? Nous allons vous expliquer cela dans notre article.

Ingestion et digestion de l’alcool

©Olythe

Dès son ingestion, l’alcool arrive rapidement dans le sang en traversant les muqueuses buccales et œsophagiennes. Ensuite, c’est dans l’estomac et les intestins qu’il est assimilé dans le sang et transporté vers les différents organes. Quand il est consommé en même temps que de la nourriture, cette assimilation est plus lente et le passage dans le sang est plus tardif. Le taux d’alcool dans le sang atteint son taux maximal 30 min après l’ingestion.

L’imprégnation de l’alcool d’une personne varie selon son poids, son sexe et son état lors de la consommation (fatigue, maladie…). Pour une personne plutôt mince, un verre d’alcool peut correspondre à 0,30 g/L alors que pour une personne un peu plus forte, cela peut correspondre à 0,20g/L.

L’élimination de l’alcool est produite à 10% par les poumons avec l’air expiré, les reins par l’urine et la peau par la sueur. Le foie se charge d’éliminer la majeure partie grâce à des enzymes en suivant ce parcours :

  1. L’enzyme alcool déshydrogénase (ADH) transforme l’alcool en acétaldéhyde
  2. L’enzyme acétaldéhyde déshydrogénase (ALDH) transforme l’acétaldéhyde en acétate
  3. Les acétates sont transformés en acétylcoenzyme A

Cette dernière accumule les acides gras dans le foie et est donc responsable de maladies lors d’une consommation excessive et régulière d’alcool.*

On admet qu’en 1 heure, une personne qui a une consommation modérée élimine 0,12 g d’alcool par litre de sang (0,15 g d’alcool par litre de sang si elle a mangé pendant qu’elle a bu).*

Comment prédire la désorption de l’alcool consommer ?

De nombreuses études scientifiques analysent les courbes de tendance de l’élimination de l’alcool. En les corrélant avec les formules de calculs, cela nous permet d’appréhender l’estimation de la courbe de redescente de l’alcoolémie.

Informations complémentaires

Le coefficient β dépend de la situation de l’utilisateur et est déterminé sur la page de résultat de l’application :

• S’il ne déclare pas avoir mangé, le coefficient β sera de 0,12 g par litre de sang et par heure.

• S’il déclare avoir mangé en cliquant sur l’icône du repas, le coefficient β sera de 0,15 g par litre de sang et par heure.

La fonctionnalité de prédiction sur l’application OCIGO

Soufflez et connaissez en temps réel votre alcoolémie

L’application vous aide à prendre les bonnes décisions si votre alcoolémie dépasse le taux légal

L’application prédit le temps qu’il vous faut pour revenir en dessous du taux légal et à zéro

OCIGO : l’éthylotest électronique et connecté qui vous accompagne pour votre sécurité

OCIGO est le seul éthylotest français doté de la technologie miniaturisée de spectroscopie à infrarouge, semblable à celle utilisée par les forces de l’ordre. Cette technologie garantit des mesures  fiables et précises à long terme. Facilement transportable et simple d’utilisation, l’éthylotest OCIGO devient votre nouveau compagnon de route pour vos sorties.

L’application est disponible 

*Sources :
L’alcool dans le corps – effets et élimination, Institut suisse de prévention de l‘alcoolisme et autres toxicomanies, Lausanne, 2004
Alcohol, its absorption, distribution, metabolism, and excretion in the body and pharmacokinetic calculations – Alan Wayne Jones, May 2019, DOI: 10.1002/wfs2.1340